Voici notre moment préféré, celui d’un peu de liberté retrouvée, celui du sentiment du travail accompli. En cave, c’est l’observation attentive des nectars qui s’affinent, la projection des bouteilles qu’on va façonner et les surenchères «Goûte moi ça.. et si.. on pourrait.. chiche?!»

À LA MONTAGNE

Tous les autres rendez-vous sont fixés à la montage, à la ferme, le temps de s’équiper avant de gravir les cols et glaciers enneigés, vierges de toute trace de pas. Le retour à la maison est bruyant. Chacun y va de sa recette. On rajoute des rallonges. On aimerait que ces fins de semaine durent l’éternité. Et c’est là qu’on conclut « oui, on va la tenter cette cuvée! »

Les Vins

Batifolage

La voici la dernière-née de ces discussions chaleureuses et animées, nous l’avons nommée Batifolage.

Depuis quelques millésimes on soigne, on observe ces grenaches gris d’exception.

Et puis, convaincus, nous avons sélectionné la parcelle, nous avons élevé ses jus en fûts neufs durant 8 à 10 mois. Les 1ères dégustations nous délectent et nous réjouissent : toasté, structuré, ample mais toujours gracile.

UN BAISER

LE BÉGUIN

UN BAISER

Des vignes centenaires, le bel âge pour délivrer des sucs concentrés, fins, riches et soyeux. 15 à 20hl/ha seulement, précisément 1 pied de vigne de grenache pour 1kg de fruit, soit 1 seule bouteille. C’est pour cette raison que nous les présentons amoureusement…

LE BÉGUIN

Rendez-vous uniquement les très très belles années, comme 2013 et 2015. Ce nectar nait de ces 3 fûts de 500l : 2 de grenache centenaire et 1 de jus de presse de syrah et grenache, le tout élevé 24 mois. La « recette » c’est Christine, Nicolas et l’oncle, Jean Rière (Padri Two), leur père spirituel qui l’ont pensée et mise au point.

ALCÔVE

Cette frontière entre les vins secs et doux est parfois ténue.

Au clos, nous manipulons
avec délicatesse, nous élevons avec patience.

Notre Graal vient de cet esprit vineux si caractéristique de nos vins doux.

Alcôve est notre Vintage, notre millésime le plus jeune dont la fraicheur joue avec toutes sortes de notes.

LES PADRI, LE CHANT DES PARRAINS

31 décembre, tous flânant autour du feu, affalés dans nos clubs fatigués, les mains réchauffant notre verre de PADRI ONE ou PADRI TWO, chacun raconte son souvenir de Dédé ou de notre oncle Jean.

Disons le, c’est eux qui nous ont «appris» notre passion, avec son lot de patience, d’humilité et de persévérance.L’hommage s’imposait, c’était une évidence. De là sont nées ces deux cuvées hors d’âge,

l’une élevée en bouteille depuis 2005, 2006.., c’est Padri One; l’autre élevée en fût 12 ans,
il s’agit de Padri Two. Toutes deux flirtent avec les arômes spiritueux, chacune dans son
registre, chocolat et fruits secs.

PADRINA, NOTRE MARRAINE DE CŒUR

Nous ne pouvions conclure sans parler de notre marraine de cœur, Nathalie qui a créé cette vinaigrerie artisanale La Guinelle il y a 15 ans de cela. Idée jugée farfelue, elle a fait son chemin depuis, jusqu’aux chefs étoilés. Puisqu’un bon vinaigre part d’un bon vin, nous venons de créer Padrina, vinaigre élaboré avec notre Maury doux hors d’âge. Lexique catalan : Padrina : marraine
logo-clos-blanc